ONDES ELECTROMAGNETIQUES, FOETUS ET BEBES

ONDES, FOETUS ET BEBES


Hier, avec la révolution du Wifi, aujourd’hui avec l’arrivée imminente de la 5G, les appareils connectés (smartphones, tablettes et autres montres) n’ont pas fini d’envahir notre quotidien. En sachant se rendre à la fois pratiques et polyvalents, ils sont très vite devenus indispensables au point ne plus nous quitter…

De fait nous baignons dans des « bulles électromagnétiques » et ce, avant même notre naissance !

Mais qu’en est-il vraiment de leurs impacts sur votre santé et celle de votre bébé (à la fois dans votre ventre et lors des premiers mois de sa vie) ? Ces ondes ont-elles une incidence sur son développement ? Pouvons-nous nous en prémunir en adoptant des gestes simples ?

Ce sont autant de questions que j’ai été amené à me poser en tant que jeune maman.  

adorable baby blur chair

Qu’est-ce qu’une onde électromagnétique ?

Ce sont des ondes qui n’ont pas besoin de la matière pour se propager. Elles utilisent le vide ou l’air pour se diffuser et pour transporter de l’énergie ou des informations. C’est pour cette raison qu’elles sont utilisées dans le domaine de la communication. Vous les connaissez, elles font fonctionner nos smartphones, tablettes, ordinateurs, cartes de crédit (sans contact), appareils électroménagers…  

Etat des lieux

En 2012, le rapport Bioinitiative, compilant pas moins de 1800 études scientifiques de tous pays, concluait que les femmes enceintes et fœtus étaient des populations à risque. L’exposition aux ondes téléphoniques et sans fil altérerait le développement cérébral du fœtus et nouveau-né. En effet, leurs cerveaux en pleine croissance et leurs boîtes crâniennes moins épaisses (perméables) ne leur permettent pas d’appréhender les ondes comme un adulte. Plus vulnérables, à exposition égale, ils en absorbent donc davantage.

La conclusion de ce rapport est préoccupante : «il existe un certain nombre de preuves qui attestent que les expositions aigues du fœtus ou du nouveau-né ont des conséquences particulièrement néfastes selon le stade de développement (…), où de telles expositions provoquent des dommages sur la santé qui pourront se développer des décennies plus tard. » Ou encore « les enfants nés de mères ayant utilisé un téléphone cellulaire au cours de leur grossesse ont 25% plus de troubles de l’affectivité, 35% de plus de troubles d’hyperactivité, 49% de plus de troubles du comportement et 34% de plus de problèmes de l’acuité visuelle. »

En 2016, ANSES (Agence nationale de sécurité sanitaire alimentation, environnement, travail) rapportait un « effet possible des radiofréquences sur le bien-être de l’enfant ». 

L’Organisation Mondiale de la Santé classe, quant à elle, ces ondes comme cancérigènes possibles et mais cependant, considère qu’il n’y a aucun danger à s’exposer aux ondes wifi et autres durant la grossesse.

Aujourd’hui, les informations entre instances sont contradictoires et l’innocuité ou dangerosité sont toujours discutée… Et le débat est loin d’être clos !

J’estime que dans le doute, le principe de précaution prévaut. Car à l’heure de l’ultra-connexion et à défaut de résider dans une zone blanche, notre niveau d’exposition reste tout de même élevé… La meilleure des préventions résidera donc dans la réduction de l’utilisation des objets connectés et ce, dès la conception.  

En pratique, comment réduire son exposition ?

En premier lieu, il me semble important pour réduire son exposition de prendre conscience du temps passé sur nos objets connectés. De plus en plus d’appareils vous permettent de connaitre votre « consommation » grâce des rapports journaliers et/ou hebdomadaires.

SMARTPHONE

Il s’agit de la source la plus émettrice d’ondes entre les appels passés, messages envoyés, le surf sur internet, la fonction GPS et toutes les notifications/mises à jour automatiques.

Bien sûr la meilleure des préventions résidera dans la limitation de son utilisation mais pouvez également adopter des mesures simples et efficaces.

Choisissez un téléphone ayant un DAS faible (débit d’absorption spécifique). Cet indicateur, mesuré au niveau de la tête, permet de protéger et d’informer l’utilisateur des ondes radios émises par l’appareil. Dans cette catégorie, le Samsung Galaxy Note remporte la palme avec 0,17watt/kg. En comparaison, Apple avec son dernier modèle, l’IPhone 11 pro affiche 0,95watt/kg. Les DAS les plus élevés sont à mettre au crédit du Xiaomi Mi A1 et Huawei P8 (respectivement 1,75w/kg et 1,72w/kg).

Pour réduire le niveau d’ondes lors de son utilisation, je vous conseille de bloquer les données cellulaires sur 3G dans les réglages de votre appareil. Le débit sera certes moins important mais les ondes émises le seront d’autant…

Préférez les SMS aux longues conversations. Si vous devez passer des appels opter pour un kit mains libres en posant votre téléphone le plus éloigné de votre ventre ou encore mieux privilégiez l’écoute amplifiée par haut-parleur. On évitera les oreillettes Bluetooth qui émettent en continu des micro-ondes pulsés pour maintenir une connexion avec votre téléphone.

Evitez les appels dans les transports. En plus de rechercher en permanence une antenne relais à proximité pour pallier à une coupure de réseau, l’habitacle de votre véhicule, métro, train… représente une véritable cage de Faraday. Les ondes ont ainsi du mal à se disperser. Il en sera de même en sous-sol ou dans un ascenseur.

Passez en mode avion dès que possible (car votre téléphone même en veille continu d’émettre un flux d’ondes chaque seconde) et éteindre votre téléphone le soir après utilisation.

Sachez enfin, qu’il existe des patchs anti-ondes à coller directement sur l’appareil mais dont l’efficacité reste à prouver. Selon certains spécialistes, ils pourraient même amplifier les ondes du téléphone en diminuant sa qualité de réception du signal.

WI-FI

Restez à bonne distance de votre box et évitez de poser ordinateur ou tablette en fonctionnement sur votre ventre.

De la même façon que pour votre téléphone portable, éteignez vos box, ordinateur et tablette la nuit et après utilisation.

VETEMENTS ANTI-ONDES

Pour répondre aux peurs croissantes des futurs et jeunes parents, on assiste depuis peu à l’apparition de vêtements de grossesse ou bébé anti-ondes. Plusieurs marques ont senti l’opportunité commerciale d’une telle innovation. Vous trouverez ainsi de quoi vous vêtir « wave-free » durant votre grossesse (pantalon, bandeau, robe) et de quoi protéger votre bébé dès sa naissance (bonnet et couverture).  Si l’initiative est louable, sont-ils pour autant efficaces ?

Ces vêtements composés partiellement de fils métalliques (en l’occurrence des fils d’argent) auraient la propriété d’arrêter les ondes. En réalité, ils seraient plutôt atténuateurs d’ondes : filtrant mais pas suffisamment pour les arrêter entièrement… De plus, ils ne sont pas totalement recouvrant : bien que leur usage soit une option envisageable, celui-ci sera à compléter avec les conseils énoncés plus haut pour davantage d’efficacité. Enfin, sachez que s’équiper « wave-free » reste onéreux.

ET POUR LA CHAMBRE DE BEBE ?

Il sera indispensable de ne pas y disposer d’appareils connectés, d’en faire un havre sans ondes. Laissez votre téléphone (en mode avion ou éteint) dans la pièce à côté et n’hésitez pas à investir dans un babyphone anti-ondes. Plusieurs modèles existent déjà.

EN CONCLUSION

Réduire et maitriser son temps exposition s’avère au regard du principe de précaution une sage décision. Si des objets anti-ondes font leur apparition, leur efficacité incertaine, ne nous dispensera pas d’adopter des règles d’hygiène numérique simples. Coupez les écrans et profitez un maximum de chaque instant en présence de votre bébé. En pleine conscience, sans distraction autre que les mimiques amusantes ou les sourires attendrissants de votre enfant, ils n’en seront que plus beaux et plus intenses…

POUR ALLER PLUS LOIN

Rapport Bioinitiative : https://bioinitiative.org/

Classement DAS téléphone 2020 : https://www.phonandroid.com/sante-ondes-quels-smartphones-presentent-das-plus-eleve-plus-faible.html

DERNIERS ARTICLES

ONDES ELECTROMAGNETIQUES, FOETUS ET BEBES

ONDES, FOETUS ET BEBES Hier, avec la révolution du Wifi, aujourd’hui avec l’arrivée imminente de la 5G, les appareils connectés (smartphones, tablettes et autres montres) n’ont pas fini d’envahir notre quotidien. En sachant se rendre à la fois pratiques et polyvalents, ils sont très vite devenus indispensables au point ne plus nous quitter… De fait […]

L’AUTO-MASSAGE DU VENTRE

L’auto-massage du ventre, mon rituel de grossesse indispensable !
Prête pour un moment privilégié avec bébé, un espace d’expression pour la femme et la future maman que vous êtes ?
Parfait, car c’est ce que je vous propose aujourd’hui. En plus ce petit rituel comporte de nombreux bienfaits…

Laisser un commentaire